L’ULTIME PERVERSION : REMPLACER LA PAIX ET LA LIBERTE PAR LA SANTE ET LA SECURITE. » terres d'islam | Bloguez.com

 L’ULTIME PERVERSION : REMPLACER LA PAIX ET LA LIBERTE PAR LA SANTE ET LA SECURITE.

13/4/2010

 

L’ULTIME PERVERSION : REMPLACER LA PAIX ET LA LIBERTE PAR LA SANTE ET LA SECURITE.

Par Simon Magbenga

A présent, l'humanité entière est face à l'ultime perversion à laquelle nous ont conduits, pas à pas, les « négationnistes de l'Esprit » : remplacer la paix et la liberté (valeurs spirituelles et universelles) par la santé et la sécurité qui, par contre, ne sont que des valeurs certes humaines, mais inférieures et dépendantes de l'esprit, de l'éthique et du comportement.

Comme on le verra, la démarche a été savamment menée ! Mais la stratégie s'avère dérisoire pour vaincre la clarté de vue que procure la lucidité née de l'exercice du simple bon sens. Le malin ne saurait vaincre la raison.

Sur tous les plans et à tous les niveaux, il a été utilisé une stratégie du faux qu'on a présenté comme le vrai, en jouant le flou contre le clair, en travestissant le réel, en rendant la complexité admirable pour balayer la clarté de la simplicité... Une véritable stratégie des ténèbres contre la lumière !

Une stratégie devant conduire au mensonge absolu, car la santé ne saurait jamais être la paix et la sécurité ne peut en aucune manière remplacer la liberté. Leur stratégie a été essentiellement conçue avec pour visée d'égarer l'individu en lui faisant croire qu'il est dans le bon chemin. Toutes les tactiques et recettes ont été inventées et mises à contribution (par des êtres puissamment cérébraux et spéculateurs) pour obstruer la raison et obscurcir l'esprit de l'homme, afin de l'avoir sous leur joug. Tous les ingrédients (psychologiques surtout) efficaces et nécessaires ont été employés, à haute dose, à cet effet : la foi, dans sa facette obscure (croire sans réfléchir, ni comprendre) ; les sous-jacents de la croyance que sont la crédulité et la naïveté ; le paraître (pour masquer le réel) ; la séduction pour attirer l'homme en flattant ses sens inférieurs ; l'exacerbation des plaisirs pour cultiver la bestialité et empêcher la maîtrise de soi et la tempérance ; la publicité (souvent truquée ou carrément mensongère) pour faire consommer en dépit du bon sens ; la désinformation pour désorienter le citoyen ; toutes formes de manipulation ; même des lois sont établies contre l'intérêt supérieur de l'homme...

Il faudrait une bibliothèque pour inventorier et démonter tout le stratagème monstrueux élaboré et mis en action depuis des siècles. Mais il suffit d'une saine réflexion pour voir en quoi tout cela est sens dessus dessous.

Actuellement, tous les signaux indiquent que les négationnistes de l'esprit touchent enfin à leur but ultime : couper définitivement l'homme de sa spiritualité, de sa conscience, en faisant de lui un automate apeuré et une simple bête consommatrice plutôt qu'un être intelligent capable de faire des choix judicieux selon la nécessité éprouvée.

L'encadrement policier qu'on renforce partout n'est pas une sécurité pour le citoyen, mais une arme contre les revendications légitimes des peuples spoliés dans leur intérêt commun. Elle est une fausse réponse à la peur et l'angoisse des gens. Et la santé n'est la paix que pour celui qui a perdu tout sens de son humanité et se conçoit comme un simple animal, un être sans conscience. Ce n'est pas pour rien qu'à l'heure actuelle, par tous les moyens (les médias en premier) tout est orchestré autour de la SECURITE et de la SANTE ? Il y a déjà un moment que la vente des médicaments se fait par Internet et la publicité s'en est saisie comme d'une vulgaire marchandise. Par des maladies nouvelles ou provoquées, on crée une psychose collective entretenue constamment par des informations et des déclarations alarmistes. Hier c'était le VIH/SIDA, aujourd'hui, c'est le virus de la grippe A H1N1 par lequel la Terre entière est sous la terreur. Il y en aura bien d'autres... et la peur continuera si l'on n'exige pas aux responsables la recherche des vraies causes au lieu de simples prescriptions sur les effets. Quand à la sécurité, les faux prétextes du terrorisme et de la prolifération des armes nucléaires leur ont suffit amplement pour organiser et gérer des guerres à travers toute la planète, en tournant à leur guise les peuples les uns contre les autres avec, si nécessaire, des mensonges éhontés.

Leur réussite réelle (et dangereuse pour l'homme) se lit dans le comportement du commun des citoyens qui est tombé dans leurs pièges. Son esprit et sa raison sont obstrués et obscurcis par les manipulations que je viens de dénoncer ci-haut et qui ont été exercées sur lui depuis des siècles. Dès la moindre alerte, il s'engouffre dans le sens contraire à son réel salut, en suivant comme un enfant apeuré et angoissé, les directives (à la lettre) de ceux qui le conduisent cyniquement à sa perte.

L'homme ne réfléchit plus, il exécute. Il ne raisonne plus, il applique ce qu'on lui dicte. Il fait confiance à ses bourreaux sans le savoir.

Ils sont rares ceux qui, déterminés à rester conscients, se réfèrent encore au bon sens, à l'esprit critique et au discernement pour détecter et dénoncer comme ils peuvent, à leur corps défendant, cette monstrueuse mascarade. C'est pour souligner ce Travail exigeant de lucidité, d'abnégation, de désintéressement, et surtout guidé par la paix et l'amour de la Vie, que ce texte est écrit. C'est aussi pour inciter à l'aiguisement de leur sens critique ceux qui ressentent vaguement le mensonge organisé et voudraient y voir plus clair. C'est également pour tous ceux qui voient monter en eux une angoisse et un doute grandissants. N'est-il pas temps, pour ces derniers, d'écouter d'autres sons de cloche quand les discours officiels et les assurances des maîtres du monde ne rassurent plus !?

Source : Lomé, le 11 mai 2009

 

 

Category : CRISE DE LA CIVILISATION OCCIDENTALE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |