Algérie : La tendance au crime connaît une hausse inquiétante Kidnappings et viols ; c’est l’escalade ! » terres d'islam | Bloguez.com

 Algérie : La tendance au crime connaît une hausse inquiétante Kidnappings et viols ; c’est l’escalade !

16/5/2010

 

Algérie : La tendance au crime connaît une hausse inquiétante  Kidnappings et viols ; c’est l’escalade !

La tendance au crime, de manière générale a connu, durant le mois d’avril dernier, une escalade telle que les chiffres avancés par la Gendarmerie nationale en inquiètent plus d’un. À commencer par le phénomène des kidnappings. En effet, pas moins de 17 cas d’enlèvement ont été enregistrés en 30 jours, soit une moyenne de 1 rapt toutes les 36 heures. Et sur les 24 individus impliqués dans ces affaires criminelles, 5 femmes ont été incriminées avant qu’elles ne soient interpellées par les services de la Gendarmerie. Il y a quelques semaines, les enlèvements ont connu une sensible baisse surtout que les populations s’impliquent davantage dans la dénonciation et dans la lutte contre cette forme de crime et de chantage, sachant que les ravisseurs exigent des rançons aux parents de la victime, d’une part, et recourent souvent au meurtre dans le cas contraire, d’autre part. Il faut noter que les mêmes services ont réussi à élucider 14 cas d’enlèvement pendant que les 3 restants font l’objet d’investigations et de recherches. C’est dire que les services concernés s’imprègnent de plus en plus de ces situations qui exigent beaucoup de sang-froid et de concentration, mais surtout une adaptation aux cas de figure les plus extrêmes. Il faut, cependant, noter que ces enlèvements revêtent un caractère purement criminel et que, dans certaines situations, des disparitions sont assimilées à des rapts par les familles de victimes. Mais il y a aussi les viols qui ont également connu une croissance relativement comminatoire avec 18 cas durant la même période. Et si la Gendarmerie nationale a réussi à solutionner 15 cas liés à ces brutalités commises par des individus, tous de **** masculin, il est à noter que les personnes âgées de 18 à 30 ans occupent la tête de ce sinistre hit- parade avec un pourcentage avoisinant les 90 %. Ces deux situations, à elles seules, renseignent sur la tendance gravissime de deux phénomènes qui sont pourtant criminalisés aux côtés de l’attentat à la pudeur, un autre fléau qui ne relève plus de simples faits délictuels. En ce sens, souligne-t-on dans le même bilan, 60 cas d’atteinte à la pudeur ont été constatés et qui ont vu l’implication de 3 femmes et 12 mineurs. Encore des mineurs, eux, qui se constituent de plus en plus en associations de malfaiteurs. Loin d’être cités dans des faits anodins, ce sont 13 impubères, sur les 158 individus appréhendés, qui ont été impliqués directement ou indirectement dans divers délits et crimes à travers leur liaison avec des gangs. Toutefois, cette frange est notamment citée dans les cas de vols et coups et blessures volontaires, avec respectivement 52 et 46 cas de figure qui se sont présentés chez les gendarmes. En revanche, fait-on remarquer, les 19 cas d’escroquerie enregistrés ont été quasiment solutionnés. Ce phénomène, instable sur le double plan évolution et cas de récidive, effraie davantage les victimes qui affrontent d’autres cas, quasi similaires, qui relèvent de l’abus de confiance. Ce sont 4 affaires qui ont été traitées durant le mois d’avril et qui ont conduit à l’arrestation de 4 personnes dont une femme. À ce lot de délits et de crimes s’ajoutent les 55 cas de menaces, verbales et directes ou via le téléphone mobile. Ces affaires généralement liées aux intimidations ont vu l’implication de 1 mineur et 2 femmes. Ce qui dénote de l’implication de ces jeunes personnes de **** féminin dans des situations autrefois rarissimes. Cependant, lit-on dans le bilan exhaustif et chiffré de la gendarmerie, les phénomènes de violation de domicile (37 cas), les outrages (26), les racolages sur la voie publique (7), les homicides volontaires (23) et autres destruction et dégradation de biens (77) ont sensiblement diminué par rapport aux mois précédents.


13-05-2010
Liberte

Source : http://www.liberte-algerie.com

 

Category : DELINQUANCE - 1 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |