Energies renouvelables: La troisième tour thermique solaire du monde sera construite à Koléa » terres d'islam | Bloguez.com

 Energies renouvelables: La troisième tour thermique solaire du monde sera construite à Koléa

18/5/2010

 

Energies renouvelables: La troisième tour thermique solaire du monde sera construite à Koléa

par Salah C.

Abdelhafid Aourag, le directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique relevant du MESRS, a révélé hier à l'APS, en marge de la tenue à Bousmaïl (wilaya de Tipaza) du séminaire international sur les séismes et tsunamis, que «la troisième tour solaire thermique au monde sera implantée dans la commune de Koléa». M. Aourag a précisé que la tour expérimentale en question, érigée sur une superficie de 20 ha, non loin du centre universitaire et qui coûtera 30 millions d'euros, aura une capacité de 15 MW au lieu des 3 prévus initialement et comprendra un centre de recherche en énergie solaire. Elle sera effectivement la troisième au monde à ce jour après celle de Julich (ex-La Chapelle avec 1,5 MW en Allemagne), et celle d'Espagne située sur la plateforme de Sanlucar non loin de Séville (20 MW). Une fois achevée et en plus de la production d'électricité à partir de l'énergie solaire, la tour, dont les travaux seront lancés en septembre prochain, servira d'espace pour la formation de pas moins de 100 chercheurs de tous les pays. Le même responsable a indiqué que le projet sera cofinancé par l'Algérie et le ministère fédéral de l'Environnement allemand à hauteur de 50% chacun. Quant à l'origine de l'idée de mettre en place la première tour solaire en Afrique du Nord, M. Aourag a indiqué qu'il s'agit d'une initiative d'un professeur algérien, M. Kheirdeine, exerçant dans la tour de Julich en Allemagne, qui a appuyé le projet et fait les démarches pour son aboutissement entre les deux parties. Ce concept, inventé par l'allemand Jorg Sclaich, consiste, rappelons-le, en la réalisation d'une centrale à énergie renouvelable à travers la canalisation de l'air chauffé par le soleil qui va actionner les turbines pour produire de l'électricité. L'entrée dans sa phase réalisation vient à l'issue du contrat de coopération pour l'étude de faisabilité de la réalisation d'une tour solaire thermique, signé à Jullich en Allemagne, entre la Direction générale de la Recherche scientifique et du développement technologique relevant du ministère de l'Enseignement supérieur et l'institut allemand Solar-Institut-Jullich (SIJ). Ce projet contribuera également au développement des procédés additionnels, tels la réfrigération solaire, le traitement de l'eau, le dessalement de l'eau de mer ainsi que la production de chaleur industrielle solaire en plus de celle de l'électricité solaire.

 Pour rappel, l'étude de faisabilité, d'un coût de 100 millions de DA, a été confiée à l'Institut solaire de Jülich (SIJ, [1]) de l'Ecole supérieure spécialisée (FH) d'Aix-la-Chapelle. Le gouvernement algérien poursuit l'objectif, avec la construction d'une telle installation, de développer l'économie nationale qui s'appuie actuellement et à long terme essentiellement sur des recettes liées au pétrole et au gaz, pour la transformer en une économie durable et solide s'appuyant sur le solaire.

SOURCE : http://www.lequotidien-oran.com

Category : ENERGIES RENOUVELABLES | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |