Après le péril rouge, voici le péril vert... » terres d'islam | Bloguez.com

 Après le péril rouge, voici le péril vert...

24/5/2010

 

Carte islamAprès le péril rouge, voici le péril vert...

L'impérialisme a trouvé la parade pour mobiliser une opinion occidentale désemparée et totalement groggy face aux problèmes sociaux insurmontables créés par l'ultra libéralisme. La vieille recette marche toujours, mais le péril ne sera pas celui des "camarades": c'est passé de mode. L'Islam, c'est plus crédible par les temps qui courent...

Un brouillage de piste systématique, utilisant des techniques de plus en plus sophistiquées, est en train de gommer tous les repères essentiels pour imposer une vision étriquée, manipulée et chauvine, faisant de l'Islam le principal défi que doit affronter le monde occidental. C'est dans la presse et la télévision que s'exerce, subrepticement et sournoisement, cette pression sur une opinion publique occidentale fragilisée par les crises sociales infligées par les politiques ultra-libérales. On sait que c'est durant ces périodes de baisse du pouvoir d'achat, de chômage, de recul social et d'insécurité que naissent les plus grandes inquiétudes. Périodes propices aux grands écarts idéologiques qui font pousser, dans les champs politiques en jachère, les plantes vénéneuses du racisme, de l'exclusion ; bref d'une extrême droite qui ne désarme jamais malgré les grands malheurs qu'elle a causés aux peuples, il y a soixante années à peine !
L'ennemi commun, le danger potentiel pour la civilisation occidentale, n'est plus ce communisme déchu, écrasé par le mur de Berlin, et dont la survivance, comme une espèce rare, n'est visible qu'en de très rares musées, situés à l'écart des grands boulevards du monde unipolaire. Personne ne marcherait dans une nouvelle campagne anti-rouge. La mode est passée. Mais la solution existe toujours quand vous basez votre stratégie sur les peurs collectives. Le péril va simplement changer de couleur ! De rouge, il passe au vert ! Les nouvelles croisades sont en marche ! Curieusement, et dans un timing précis, les voix les plus autorisées se lèvent à l'unisson pour stigmatiser l'Islam et les musulmans rendus responsables de tous les malheurs de la planète ! Il en est jusqu'au Pape qui, ratant une belle occasion de se taire, vient mêler sa voix autorisée au concert raciste qui souille les démocraties occidentales. Les plateaux de télévision sont soudainement envahis de politiques et de philosophes qui vomissent désormais en direct leur chauvinisme et leur intolérance !
Les femmes et les hommes qui pensent autrement, et que l'on classe dans des catégories dévalorisantes parce que refusant de faire le jeu du système dominant, ne sont jamais invités à ces plateaux. Car ils risqueraient de rappeler à tous que l'Islam n'est pas l'islamisme et que les musulmans – plus d'un milliard d'êtres qui pratiquent, dans le calme et la sérénité, une religion monothéiste prônant la paix et la fraternité- n'ont rien à voir avec ces « fous de Dieu », extrémistes sanguinaires créés de toutes pièces dans les laboratoires afghans de la CIA, avec l'argent saoudien !
Le principal argument avancé par les nouveaux « croisés » repose sur la violence de ces groupuscules dont on ne connaît rien, sinon qu'ils auraient un lien avec Al Qaïda ! Cette nébuleuse serait-elle devenue, par hasard, un centre de rayonnement spirituel, à l'image d'El Azhar, ou un « Vatican » musulman pour que ces penseurs endimanchés nous prennent tous pour des adeptes de sa philosophie belliqueuse, xénophobe et barbare ? D'ailleurs, et pour parler de ces mouvements terroristes qui inquiètent tant l'Occident, faut-il rappeler qu'ils sont nés chez lui, qu'il ne les a pas trouvés gênants quand ils tuaient d'autres musulmans et que ce sont finalement les crimes de l'impérialisme qui nourrissent leurs excès de violence et les justifient même parfois aux yeux d'une partie de l'opinion arabo-musulmane.
Lorsque Bush attaque l'Irak, on présente cette expédition aventureuse comme une guerre contre le terrorisme et une campagne pour priver Saddam Hussein de ces fameuses armes de destruction massive, vues jusqu'à présent dans les seuls films bidon, montés par la Cia et présentés par M. Collin Powell au Conseil de Sécurité. Or, ces armes n'ont jamais existé. Quant à l'organisation de Ben Laden, s'il y quelqu'un qui lui a ouvert les portes de l'Irak, c'est bien Bush en personne ! En vérité, l'impérialisme, qui porte aujourd'hui les couleurs d'un certain judéo-christianisme revu et corrigé par les nouveaux missionnaires de la Droite sioniste aux commandes à Washington, n'a pas pour vocation de vivre dans la paix et la fraternité avec les autres peuples. Il peut avoir sa décennie tranquille, pour digérer les défaites historiques, comme celle du Vietnam ; mais cela ne dure pas longtemps, car il lui faut, sans cesse, trouver des débouchés pour la formidable industrie de guerre américaine. Parallèlement, il doit s'assurer des ressources en énergie qu'il veut contrôler intégralement.
Qu'en est-il près de quatre années après ? C'est carrément le bourbier, un ratage monumental. En face, il y a une résistance héroïque de la part des élites révolutionnaires du peuple irakien. Comme partout, comme toujours, comme en Amérique lorsque le peuple a décidé de se libérer du joug britannique, comme les moudjahidine en Algérie, des citoyens irakiens dignes refusent la capitulation et s'engagent dans une lutte armée contre l'occupant. Mais quelle est l'image qui nous parvient de cette guerre de libération nationale ? Terrorisme, attentats, sang, luttes confessionnelles : et c'est la faute à l'Islam ! Non, ce n'est pas la faute de ces gens « civilisés » qui ont commis les carnages et violé de filles, faisant naître dans les petites têtes des enfants de Falloudja et d'El Haditha des idées de cruelle vengeance ! Non, ce ne sont pas ces Gi's avec leurs méthodes barbares qui ont installé le chaos dans ce pays ! Non, ce ne sont pas les méthodes du Mossad et de la Cia qui ont déclenché les luttes fratricides… C'est l'Islam ! Mais enfin ! Ce pays est musulman depuis des siècles ! Il n'a jamais connu un tel chaos !
La déconfiture en Irak tombe au plus mauvais moment pour Bush -qui se trouve, pour la première fois, sur la défensive, allant jusqu'à faire le parallèle avec le Vietnam - : le dossier nucléaire iranien est mal géré et butte sur l'intransigeance de Téhéran, le camarade Kim qui s'est fait oublier quelque temps largue sa bombe atomique du côté de Pyongyang et le climat général est plutôt aux remises en cause d'une stratégie qui n'a donné que des malheurs et des désenchantements, sauf pour les lobbies du complexe militaro-industriel et les grands cartels pétroliers ! N'est-ce pas le moment idéal pour donner plus de corps à l'idée d'un Islam menaçant la civilisation occidentale ? Mobiliser les petites et les grandes têtes blondes contre ce monstre qui menace les droits de l'homme et veut déstabiliser les pays démocratiques ! Mais enfin ! Citez-moi un pays musulman qui a envoyé ses troupes pour agresser un autre au cours de ces dix dernières années ? Qui lance les guerres ? Qui produit les armes ? Qui les vend ? Qui est aujourd'hui en Afghanistan ? En Irak ? Qui occupe la Palestine ? Qui a détruit le Liban ? Qui a bombardé Belgrade ? Qui a dirigé ses obus vers la télévision yougoslave et qui a voulu réduire au silence, par les bombardements et la tuerie, les journalistes d'Al Jazeera ? Qui a utilisé les engins au phosphore contre des populations civiles au Liban ? Qui a créé les bombes « intelligentes », les a transportées et livrées aux Israéliens ? Qui vient de légaliser la torture ? Qui refuse de signer les accords protégeant l'environnement ? Qui menace d'interdire l'espace aux pays qu'il ne « gobe » pas ?
Il y a, en vérité, tant à dire sur la responsabilité de l'impérialisme dans le désordre actuel que désigner l'Islam comme un élément de déstabilisation et de fragilisation de la paix dans le monde est une dérive que tout être censé soit dénoncer et combattre, car elle porte les germes de graves divisions et de conflits inutiles, au moment où la lutte doit être accentuée contre les faiseurs de guerre, les assassins des peuples, les pilleurs du Tiers-monde, tous ces appareils du grand capitalisme mondial qui veulent ramener la planète au Moyen-âge : il n'y a jamais eu autant de souffrances, de malnutrition, de maladies, et… d'esclavage (une organisation internationale a recensé 12 millions d'esclaves dans le monde !) Même l'environnement est violé, l‘ozone agressé. La glace vient de fondre en Alaska, «tuant » tout un village ! Est-ce la faute des musulmans ?

 Jeudi 26 Octobre 2006

farahmaamar@yahoo.fr

 

source : http://www.alterinfo.net

Tags : Occident Islam
Category : ISLAM ET OCCIDENT - 1 | Write a comment | Print

Comments

clovis simard, le 07-01-2011 à 07:10:12 :

alerte rouge

Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.
      
Deion : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-24, DES FOURMIS ET DES CHINOIS !
La Page No-16. MORTS OISEAUX ET ANIMAUX !

THÉORÈME DE MARABUNTA ? ALERTE ROUGE !!!!
THÉORÈME DE CAROUGE ? ALERTE ROUGE !!!

Cordialement

Clovis Simard

| Contact author |