11 TONNES DE CANNABIS SAISIES EN SIX MOIS - Menace de mort sur nos jeunes » terres d'islam | Bloguez.com

 11 TONNES DE CANNABIS SAISIES EN SIX MOIS - Menace de mort sur nos jeunes

27/6/2010

 

11 TONNES DE CANNABIS SAISIES EN SIX MOIS - Menace de mort sur nos jeunes
27 Juin 2010

Nouveau cancer, sida collectif, crime organisé, arme de destruction massive. Elle, c’est la drogue.

Kif, zetla, haschich, zerga, chikoula, crack, ecstasy, coke... Autant de noms pour désigner l’un des plus grands et plus dangereux fléaux qui guettent la jeunesse. Ses conséquences sont: dépression, déchéance, violence, espérance de vie qui rétrécit, bref, la descente aux enfers. Il s’agit de la drogue qui ne cesse de prendre de l’ampleur en Algérie, happant sur son passage des milliers de victimes. Les chiffres avancés par différentes institutions ne laissent aucun doute là-dessus.
Plus de 11 tonnes de résine de cannabis ont été saisies durant les seuls premiers six mois de l’année en cours par les services de sécurité chargés de la lutte contre la drogue. Effarant. Selon M.Abdelmalek Sayah, directeur général de l’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Onlcdt), ce premier trimestre a été fertile en matière de saisies.
«Au total 11.407,399 kg de résine de cannabis, 67 gr de graines de cannabis et 2133 plants de cannabis ont été saisis durant le premier trimestre de l’année par les services de lutte contre la drogue», a-t-il indiqué. Les psychotropes, autre drogue largement consommée surtout par des jeunes, font également part du lot. Le bilan révélé par le même responsable indique que «157.750 comprimés de substances psychotropes de différentes marques», ont été également saisis durant la même période. Il a ajouté qu’au cours des quatre derniers mois de l’année 2009, il avait été procédé à la saisie de 21.882,186 kg de résine de cannabis, 170 gr de graines de cannabis, 93 plants de cannabis et 24.765 comprimés de substances psychotropes. Ainsi donc, outre la consommation, l’Algérie se transforme peu à peu en terre de culture de résine de cannabis et d’opium, en plus du trafic qui, depuis quelques années, prend des dimensions inquiétantes vu l’explosion du nombre de toxicomanes menaçant le corps social dans toutes ses dimensions. En effet, l’on assiste aujourd’hui à une autodestruction en masse de la première richesse de l’Algérie: sa jeunesse.
D’autre part, concernant les affaires traitées, l’ensemble des services de lutte, à savoir, la Gendarmerie nationale, la Sûreté nationale et les Douanes ont eu à élucider 1770 affaires durant le premier trimestre 2010. Sur l’ensemble des affaires traitées, 467 sont liées au trafic et à la commercialisation de drogue, dont 14 affaires liées au trafic international de résine de cannabis et d’opium et 349 affaires en relation avec la commercialisation de drogue, a ajouté le directeur général de l’office. S’agissant des personnes impliquées dans ces affaires, il a indiqué que les investigations menées par les services de lutte concernés ont abouti à l’interpellation de 2531 individus, soit 618 trafiquants et 1627 usagers de résine de cannabis et d’opium, 142 trafiquants et 123 usagers de substances psychotropes, quatre usagers de cocaïne, cinq usagers d’héroïne et 12 cultivateurs de cannabis et d’opium.
M.Sayah a précisé que parmi ces personnes interpellées, figurent 18 étrangers dont cinq Maliens, deux Nigériens, un Nigérian, un Marocain, un Tunisien, un Espagnol et sept autres personnes dont la nationalité n’est pas précisée.

Meriam SADAT

Source : http://lexpressiondz.com

Tags : drogue Algerie
Category : ALGERIE - ETAT DES LIEUX - 1 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |