REMARQUABLE DÉVELOPPEMENT DE BATIGEC IMMOBILIÈRE » terres d'islam | Bloguez.com

 REMARQUABLE DÉVELOPPEMENT DE BATIGEC IMMOBILIÈRE

14/7/2010

 

REMARQUABLE DÉVELOPPEMENT DE BATIGEC IMMOBILIÈRE
Une réussite qui ne doit rien au hasard

Tous les spécialistes le disent. Nos entreprises ont, d’une façon générale, un besoin crucial de mise à niveau, de modernisation de leur outil de production, de performances managériales, sans quoi l’espoir de se faire une place dans un marché en perpétuel bouleversement n’est pas permis. Cela est tellement vrai que le dernier Conseil des ministres a décidé, dimanche dernier, d’accorder un soutien inédit de l’Etat aux petites et moyennes entreprises pour leur mise à niveau. Un soutien sous forme d’aide frontale couvrant jusqu’à 80% les coûts de prédiagnostic, de diagnostic et à l’investissement immatériel avec en plus, des crédits aux intérêts totalement bonifiés. C’est dire que le besoin est réel et pressant.
Pourtant et comme dans toute règle, il y a des exceptions dont fait partie l’entreprise Batigec-immobilière. Créée il y a à peine cinq années avec en tout et pour tout un effectif de 40 personnes et un seul programme de 119 logements, l’entreprise gère un plan de charge de plus de 30 milliards de dinars et des chantiers dans les wilaya d’Alger, Sétif, Béjaïa et Tipaza. Ce sont des écoles, des résidences universitaires, des milliers de places pédagogiques. Ce sont aussi des milliers de logements de différentes formules. Social, locatif, LSP et promotionnel. Ce sont enfin près de 3000 salariés que compte aujourd’hui l’entreprise. Passer ainsi de zéro à l’infini en très peu de temps ne relève pourtant pas du miracle. La «recette» existe. C’est d’abord et avant tout une affaire d’homme, de manager avec sa stratégie. Au départ, Batigec Immobilière (à ne pas confondre avec d’autres filiales du même nom relevant du groupe industriel Batimétal) avait pour vocation la promotion immobilière. Très vite, son P-DG, Achour Mokrane, ne voulait pas de ce confinement d’autant qu’il était conscient de l’importance du marché auquel pouvait participer son entreprise. Il décida alors de dépasser la simple promotion et de s’engager dans la réalisation, c’est-à-dire carrément dans la construction. Ce qui est loin d’être facile. Il lui fallait donc se donner les moyens de sa «politique». D’une part, lancer la prospection et l’acquisition d’assiettes foncières et d’autre part, proposer ses services dans le cadre des réalisations d’équipements publics. Mais, comme on ne va pas aux grands chantiers avec une truelle et une brouette, par le biais de crédits à moyen terme, l’entreprise a acquis des centrales à béton, des grues, des camions-malaxeurs, des pompes à béton, des jeux de coffrage modulaires, etc. qui sont autant de moyens matériels pour réaliser les ambitieux programmes projetés. Des programmes d’envergure qui comprennent près de 6000 logements tous types confondus, des équipements publics où on trouve notamment la réalisation d’écoles, de résidences universitaires et autres locaux commerciaux à travers les différentes wilayas. Mais l’audacieuse politique foncière et les importants investissements en moyens matériels n’auraient pas eu de sens sans un programme conséquent de valorisation de la ressource humaine.
Un programme qui inscrit à chaque exercice des cycles de formation en direction de tous les groupes socioprofessionnels (agents de maîtrise, cadres moyens, supérieurs et même cadres dirigeants). Ceci en tenant compte de l’évolution annuelle des effectifs. Les résultats obtenus ont été si remarquables que le ministère de l’Habitat qui, à la 3e année d’existence, a décidé d’attribuer à l’entreprise, en mars 2008, un certificat de qualification et classification à la catégorie 8. Ce qui place Batigec Immobilière au rang des plus importantes entreprises du secteur du bâtiment en Algérie. Un nouveau dossier pour la catégorie 9 est aujourd’hui en voie de finalisation. Parallèlement, l’organisme allemand TUV a, pour sa part décerné, en juillet 2007, à l’entreprise la certification aux normes ISO 9001-2000. Certification maintenue lors des audits de contrôle des exercices 2008 et 2009. Un second certificat selon le référentiel ISO 9001-2008 a été attribué à l’entreprise en juin dernier tandis que les processus de certification ISO 14001 et 18001 (santé, sécurité et environnement) sont engagés. Pour se faire une idée de la montée en puissance de la petite entreprise née en 2005 et alors que ses premières réalisations eurent lieu en 2007 et comprenaient notamment 4000 places pédagogiques à l’université de Sétif et divers autres équipements publics, il y a lieu de relever ses livraisons prévues pour l’année 2010. Des livraisons qui représentent près de 2000 logements, une résidence universitaire de 2000 lits et plus de 500 locaux à usage professionnel. Entre les deux dates, c’est-à-dire 2008 et 2009, Batigec Immobilière a livré trois résidences universitaires totalisant 5250 lits, 3000 places pédagogiques universitaires, quatre écoles et 450 logements de type LSP.
Une expansion qui méritait d’être signalée, sachant qu’en finalité, la charge d’efforts à consentir est toujours de forme pyramidale. A la base, il y a l’élargissement de la ressource humaine, donc la création d’emplois, tandis qu’au sommet, c’est le même staff dirigeant qui doit accepter une surcharge d’activités. Toute la recette de la réussite est là.


14-07-2010
Lexpression

Source : http://www.lexpressiondz.com

 

Category : ENTREPRISES ALGERIENNNES | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |