Action sociale : Plus de 300 enfants nés hors mariage pris en charge durant le 1er semestre 2010 » terres d'islam | Bloguez.com

 Action sociale : Plus de 300 enfants nés hors mariage pris en charge durant le 1er semestre 2010

2/8/2010

bébéAction sociale : Plus de 300 enfants nés hors mariage pris en charge durant le 1er semestre 2010

Un total de 303 enfants, tous issus de relations hors mariage, ont été pris en charge par les services de l’action sociale de la wilaya d’Oran, durant le 1er semestre de l’année en cours.

C’est ce qui a été indiqué par des responsables au niveau de cette structure, ajoutant que ces enfants abandonnés, dont l’âge varie entre une journée et 6 mois, ont été transférés vers la pouponnière relevant des mêmes services afin de bénéficier de soins et de prise en charge adéquats, sachant qu’une grande majorité d’entre eux a été trouvée dans la rue, dans des conditions dramatiques. Pour ce qui est des procédures d’adoption de ces enfants par des familles d’accueil, les mêmes interlocuteurs signalent que seulement 14 enfants ont bénéficié de foyers d’accueil, dont 8 à l’échelle nationale et 6 à l’étranger, à la suite de l’approbation des dossiers d’adoption par les services sociaux.

Il faut dire que même si le nombre de mères célibataires prises en charge par les services sociaux est en baisse, il n’en demeure pas moins que celui des enfants nés hors mariage est monté en flèche, puisque l’on enregistre une hausse de 45% par rapport au 1er semestre de l’année 2009. Cela peut s’expliquer par l’hésitation de ces femmes à se déclarer comme étant enceinte d’enfant issu d’une relation hors mariage par crainte de la retombée sociale de cette situation, bien que ces enfants voient le jour et finissent par être abandonnés dans la rue. L’on notera en dernier lieu que depuis que le dispositif de déclaration des enfants nés hors mariage est entré en vigueur, la capitale de l’Ouest a enregistré un total de 34 691 enfants nés sous X. Et la quasi totalité de ces victimes innocentes ne connaitra jamais ses parents biologiques, en raison des conditions de leur venue au monde qui demeure un sujet tabou.

Par A. Yacine

Source : http://elwatan.com

 

 

Category : ALGERIE - SOCIETE - 2 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |