Les Inondations ont fait 1600 morts et 20 millions de victimes : Islamabad face à la menace des épidémies-15 aout 2010 » terres d'islam | Bloguez.com

 Les Inondations ont fait 1600 morts et 20 millions de victimes : Islamabad face à la menace des épidémies-15 aout 2010

15/8/2010

inondations PakistanLes Inondations ont fait 1600 morts et 20 millions de victimes : Islamabad face à la menace des épidémies-15 aout 2010

La communauté internationale craignait hier des épidémies meurtrières au Pakistan parmi les 20 millions de victimes des inondations, après l’apparition du choléra.

Le gouvernement pakistanais a annulé les festivités prévues à l’occasion de l’anniversaire de l’indépendance du pays, acquise en 1947. « Les inondations ont affecté 20 millions de personnes, détruisant pour plusieurs milliards de dollars de récoltes et réserves de nourriture, ce qui représente une perte colossale pour notre économie », a déclaré dans la matinée le Premier ministre Yousuf Raza Gilani dans un discours à la nation. Soulignant que ces inondations avaient bien plus dévasté son pays que le tsunami de 2004, M. Gilani a, selon l’AFP, appelé la communauté internationale à donner davantage pour aider son pays à « combattre cette calamité », au lendemain de l’appel de Fonds international de 460 millions de dollars lancé par l’ONU. M. Gilani a également appelé « la nation entière » à « faire preuve de courage » pour faire face à « la pire catastrophe à laquelle nous ayons été confrontés », près de trois semaines après le début de ces gigantesques inondations.

Les agences humanitaires de l’ONU redoutent désormais qu’une « seconde vague » de décès due aux maladies ne vienne alourdir le bilan de la catastrophe qui a fait environ 1600 morts selon l’ONU, Islamabad ayant confirmé 1384 décès. Un premier cas de choléra a déjà été enregistré dans le nord-ouest, et au moins 36 000 personnes souffrent de diarrhées, a indiqué samedi l’ONU, en annonçant des mesures supplémentaires pour soigner ces derniers. « Il y a au moins un cas confirmé de choléra à Mingora », la principale ville du district de Swat, a déclaré à l’AFP Maurizio Giuliano, porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha). « L’éruption d’épidémies dans les régions inondées est une menace sérieuse qui peut compliquer une situation déjà grave », a abondé M. Gilani. Les agences humanitaires de l’ONU ont appelé vendredi les pays donateurs à verser le plus rapidement possible la totalité de l’aide humanitaire promise pour les sinistrés, celle fournie jusqu’ici s’avérant très insuffisante. « Il y a des millions de personnes qui ont besoin de nourriture, d’eau potable et de soins médicaux », a expliqué le chef des opérations pour l’Asie du sud du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Jacques de Maio.

Quant à l’appel de Fonds international lancé vendredi par l’ONU, il est « actuellement financé à 20% », selon l’Ocha, qui a insisté sur la nécessité d’accélérer l’aide pour les 6 millions de personnes les plus vulnérables. L’agence Reuters a révélé hier que six millions de sinistrés dans les inondations au Pakistan n’ont toujours pas reçu d’aide. Les organisations humanitaires de l’ONU ont fourni de l’aide à des centaines de milliers de sinistrés mais doivent encore acheminer de la nourriture et des médicaments à ces six millions de personnes. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon devait arriver hier en fin de journée à Islamabad.

Par A. Z., Agences

 

Category : PAKISTAN | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |