De Villepin entame sa campagne présidentielle (2012)-Une Algérienne à la tête du comité de soutien » terres d'islam | Bloguez.com

 De Villepin entame sa campagne présidentielle (2012)-Une Algérienne à la tête du comité de soutien

25/8/2010

De VillepinDe Villepin entame sa campagne présidentielle (2012)-Une Algérienne à la tête du comité de soutien

Asmahane est convaincue que Dominique de Villepin est l’homme qu’il faut pour réconcilier les Français avec les valeurs de la République.

La nouvelle devrait faire jaser dans le clan de Sarkozy : les supporters de Dominique de Villepin préparent déjà la bataille de la présidentielle de 2012. Et, mauvaise nouvelle encore pour le président candidat, ce sont des immigrés qu’il «adore» qui vont porter les premiers l’étendard de Villepin dans sa marche de la gloire pour la conquête de l’Elysée ! Et c’est même une jeune femme et d’origine algérienne… !
De quoi faire grincer les dents du côté de l’UMP où l’hymne de campagne semble bien réglé autour de l’insécurité et son corollaire, presque pavlovien chez Sarkozy, l’immigration. Ce sera donc du de Villepin DZ ! C’est à Asmahane Medjdoub qu’est revenu l’honneur et le prestige de diriger le comité de soutien à la candidature de l’ex-Premier ministre. Née en France et originaire de Tlemcen où elle séjourne régulièrement dans le quartier d’El Hartun, Asmahane qui vient juste de boucler ses 34 ans, a tapé dans l’œil de de Villepin dont elle fut une assistante de direction et de Brigitte Girardin, l’ex-ministre de l’Outre-Mer. Notre Tlémcenienne se présente comme un produit très abouti de l’intégration des immigrés en France.

Elle se sent parfaitement à l’aise autant dans son ensemble «in» parisien que dans sa robe traditionnelle du bled. En somme, une Française fière et accomplie et une Algérienne orgueilleuse et totalement décomplexée. C’est donc naturellement qu’elle décide de tirer et vendre le ticket de Villepin, qu’elle croit dur comme fer qu’il sera le gagnant. Asmahane est convaincue que son candidat dispose de sérieux arguments pour réconcilier les Français avec les valeurs de leur République et pacifier un débat politique pollué par la paranoïa sécuritaire version Sarkozy.
L’Algérienne sait que pour faire gagner son candidat, il va falloir brasser le plus large possible tout le long de la frontière entre la droite et la gauche, en passant par les «écolos» et les centristes du Modem. Pour ce faire, Asmahane situe intelligemment son comité en dehors de tous clivages politiques.

Bien qu’elle soit jeune, cette petite-fille de feu Driss Chekroun, commissaire de police de la wilaya de Tlemcen, mais également petite nièce de Abdelkader Mahdad, ancien sénateur de la IVe République et membre de l'Union démocratique du manifeste algérien (UDMA) présente un pedigree politique fort respectable. Elle se fait fort de préciser qu’elle est l’héritière de ces personnalités qui ont «œuvré pour l'Algérie, et qui œuvrent aujourd'hui pour une nouvelle politique de la France».

Son engagement aux côtés de de Villepin traduit parfaitement sa double appartenance et son souci de servir et la France et l’Algérie à travers la mobilisation de la communauté des immigrés et la soustraire du rôle peu enviable de «soupape de sécurité» que s’apprête à lui confier le clan Sarkozy.  Asmahane entend à travers son comité de soutien réaliser un maillage citoyen multicolore, multiracial et multiculturel autour de la candidature de Dominique de Villepin. La personnalité et le profil de ce dernier feront le reste.
A ceux et celles qui sont tentés par l’aventure de Villepin, la plus Algérienne des Françaises leur demande d’embarquer dans son univers politique virtuel comite desoutiendevillepin@gmail.com, pour aller à la conquête du réel…   

Hassan Moali

Source : http://elwatan.com

 

 

Category : FRANCE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |