Autodafé du Coran et caricatures danoises, une même cause. » terres d'islam | Bloguez.com

 Autodafé du Coran et caricatures danoises, une même cause.

18/11/2010

Autodafé du Coran et caricatures danoises, une même cause.

Par Farouk Zahi

«Angela Merkel a rendu hommage mercredi à la liberté d'expression, une «ressource précieuse», lors d'une cérémonie de remise de prix au dessinateur danois dont la caricature de Mahomet a provoqué des réactions parfois violentes dans certains pays musulmans il y a cinq ans ». (Reuters). Décidément, Merkel et ses pairs occidentaux se mélangent les pinceaux.

Question à deux sous en monnaie de singe: qu'auriez-vous pensé madame, si sous le thème que vous semblez sublimer, la liberté d'expression, on vienne à vous chanter les vertus de la défunte Stasi ? Cette « ressource précieuse » dont vous parlez a mené l'humoriste Dieudonné aux portes de l'enfer de l'ostracisme médiatique sinon à l'exclusion sociale. Vous auriez dû être la dernière à prendre fait et cause pour un illuminé en mal de notoriété, contre une communauté de plus d'un milliard d'individus. Le mercantilisme aidant, la vieille Europe trouve des ressorts pour distraire ces eurocitoyens des problèmes qui secouent ses fondements et s'invente des Salman Rushdi à la solde. Et c'est toujours le Sud musulman qui en fait les frais depuis la première Croisade. L'agence d'information rapporte ce qu'un grand journal allemand restitue dans la même veine: « Le journal à grand tirage Bild fait en revanche l'éloge de Westergaard et considère la présence de Merkel comme le signe que l'Allemagne «ne recule pas devant les menaces de fanatiques islamistes». Bild a exprimé de l'admiration au banquier Thilo Sarrazin pour avoir écrit que les immigrés turcs et musulmans profitaient des avantages sociaux sans s'intégrer. » Et voilà que nous y sommes, les Turcs et les musulmans refusent de s'intégrer ; on leur demande, ni plus ni moins, de se dissoudre identitairement pour mériter ces droits sociaux. Le discours biaisé fait encore croire, que ceux qui réagissent au piétinement de leurs repères religieux sont de « menaçants islamistes fanatiques ». Loin de nous l'idée de vous contrevenir M.Thilo Sarrasin, dans votre intime conviction, supposez un seul instant, que contraint d'aller travailler en terre musulmane on vous suggère d'effacer votre empreinte teutonne et qu'on vous demande de vous intégrer pour être mieux accepté ? Ne serait-ce pas plutôt les vieux démons de l'épuration ethnique chère à la race aryenne qui ressurgissent hideusement ? Pourtant, les Portugais et autres Arméniens bénéficient des mêmes droits que les musulmans ; sauf peut être que ces nationalités sont de même confession judéo chrétienne que vous-même et c'est à ce titre que vous stigmatisez les peaux brunes. Et c'est curieusement et au même moment que l'Eglise évangéliste de Terry Jones, le pasteur de Floride, appelle à l'autodafé du Saint Coran le 11 septembre, date anniversaire de la destruction en 2001 des tours jumelles du Trade World Center de New York. Ce WASP (white anglo saxon protestant), inspiré des thèses idéologiques xénophobique et homophobique du Klu Klux Klan, veut se faire un nom au détriment d'une religion qu'il méconnait certainement en toute bonne foi, mais qui dérange ses convictions de suprématie raciale. Insolentes bacchantes de chasseur de primes du Far West, le pasteur se prête aux apprêts de la mise en scène devant les caméras en avant plan du site où il compte, bruler 200 exemplaires du Livre saint de l'Islam. Madame Merkel, voici la défiance que vous oppose aujourd'hui un illuminé dont vous avez armé le bras par une démocratie où la minorité peut dicter ses excès à toute une planète. Pathétiques, ces Ban Ki-moon, Hilary et Petraeuss qui tentent, et certainement vainement, de négocier la paix mondiale avec le Néron de Floride. Vous étiez, pourtant là, quand Weestergaard a commis ses œuvres de la honte.

 Que diriez-vous encore si un musulman, intellectuel plus est, se parait de l'étoile jaune pour parodier l'holocauste en hommage au nazisme ou qu'un caricaturiste musulman tournait en dérision le Calvaire du Christ ?

 M. Kouchner, prolixe dans la cabale de Sakineh l'adultérine iranienne, se tient curieusement bien coi devant la lapidation morale de la communauté musulmane ; lui, si prompt à l'ingérence humanitaire dont il est le père concepteur. Cette guerre psychologique ne peut être qu'un constat d'échec de guerres menées injustement aux peuples afghan et irakien pour les démocratiser, souvent, contre leur propre gré. (Cf « Démocratie à la carte américaine » Abed Charef- le Quotidien d'Oran du 09/09/2010). A peine la « criminalisation » de la burqa consommée, on se tourne vers ce que les musulmans ont de plus sacré, le Coran. Conscients du tort incommensurable qu'ils font à une communauté dont la conviction religieuse est à fleur de peau, ils échafaudent des scénarios où des réactions extrêmes ne se feront pas attendre pour justifier, une fois encore, l'invasion d'un pays musulman-phare en l'occurrence l'Iran. Le Pakistan, pays hier aligné, paie le tribut de sa « talibanisation » par l'implosion.

 Les prédicateurs évangélistes pyromanes, ont toujours allumé les buchers pour faire rouler les tambours de la guerre. N'est ce pas lui, George Walker Bush, deuxième du nom et 43è président des Etats-Unis d'Amérique qui est allé en guerre au son des mêmes cors et n'a-t-il fait pendre Saddam Hussein, le jour de l'Aid el Adha. L'allusion au rituel sacrificateur musulman, n'était même pas voilée. Le monde musulman, n'a jamais enfanté les kamikazes, c'est plutôt la politique hégémonique de votre Occident libre qui a fait étrennes ces engins- humains de mort et terriblement efficaces lors de la deuxième guerre mondiale. C'était la seule riposte que pouvait opposer ce pays minuscule à votre gigantisme guerrier. La suite est connue par tous
, particulièrement les irradiés et dont les survivants se souviennent de deux immenses champignons dans le ciel serein du pays de soleil levant. Aux dernières nouvelles, le pasteur Jones aurait renoncé à son entreprise incendiaire moyennent le déplacement de l'implantation du projet de la mosquée du Ground Zéro. La menace qui semblait au départ, sans revendication, se nourrit maintenant qu'elle est sous les feux de la rampe, d'une nouvelle exigence et qui ne sera certainement pas la dernière.

Aux dernières nouvelles, l'Eglise copte américaine se serait mise de la partie, elle aussi.

Source : http://www.lequotidien-oran.com

Tags : islamophobie
Category : RACISME / XENOPHOBIE / DISCRIMINATION | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |