“Notre Méthode” face à la discorde européenne » terres d'islam | Bloguez.com

 “Notre Méthode” face à la discorde européenne

14/12/2010

“Notre Méthode” face à la discorde européenne

Le devoir de comprendre

L'époque postmoderne se caractérise par un défi méthodologique sur la voie de la connaissance

Nous voilà, une fois de plus semble-t-il, conduits à commencer une chronique d'analyse politique par un exposé sur la méthode de cette analyse. C'est un devoir de notre temps historique, où la connaissance est devenue plus dépendante de l'interprétation des informations que de l'accès aux informations. Notre outil principal est désormais la méthode du traitement, plus que le moyen de l'acquisition; le défi qui nous est lancé est la distinction, pour apprécier une information, entre l'essentiel et l'accessoire, entre la dissimulation par système (y compris à soi-même, de la part du système) et la libération systématique des pressions du système.

Nous avons, face à nous, — et en disant “nous”, nous désignons l'esprit indépendant, — des autorités politiques qui ont perdu leur légitimité. Elles ont été conduites à emprunter la voie de l'interprétation de l'information pour survivre en tant qu'autorités. Ce n'est pas accuser ces autorités politiques de mensonges, — disons: plus qu'à leur tour. Nous avons dit maintes fois, en progressant dans la définition de “notre” virtualisme (de notre idée du système basé sur ce que nous désignons comme le “virtualisme”), que ce concept se caractérisait par la croyance en sa véracité de celui qui en use. Pour désigner un des aspects du virtualisme, les Américains emploient les expressions de “group-think” et “group-thinking”, dont ils tendent désormais à faire un seul mot (groupthink et groupthinking). Ils signifient par là que le conformisme détermine la pensée désormais, et non plus le jugement direct des choses; que la pensée se réfère au conformisme pour se former avant d'en venir aux faits. Cela, c'est une méthode plus qu'un mensonge. Dans le chef de celui qui s'y soumet, conformisme ne signifie pas mensonge, même si l'on peut considérer que c'est le cas. Nous vivons dans une époque où l'idée de mensonge n'est plus centrale à la tromperie.

Lire l’article : http://www.dedefensa.org/article-_notre_methode_face_a_la_discorde_europeenne_rubrique_de_defensa_volume_21_n15_du_25_avril_2006_08_07_2006.html

Tags : Europe crise
Category : CRISE DE LA CIVILISATION OCCIDENTALE | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |