2010 finit 2011 commence… » terres d'islam | Bloguez.com

 2010 finit 2011 commence…

5/1/2011

2010 finit 2011 commence…

4 janvier 2011

C’est l’heure des boules de cristal.

Serge CHARBONNEAU

 Le temps… Cette "chose" qui, parait-il, est "relative" !

Si nous pouvions faire dévier sa course, le faire revenir un peu en arrière lorsque nous étions un peu moins "technologique" et que nous vivions un peu plus au rythme de la nature !

Le temps… Si nous pouvions, au moins, le ralentir ! Mais non. Il semble aller de plus en plus vite, conséquence de la technologie qui rend tout "instantané".

Je vous écris d’Amérique, je fais clique et instantanément, partout au monde, d’Europe à l’Afrique, de l’Asie à l’Océanie, vous me lisez ! Enfin, vous me lisez "encore"… me lirez-vous demain ? Si mon propos est trop dérangeant… peut-être qu’un "filtre" viendra se mettre entre nous, qui sait ?

En 2010, le monde a-t-il changé ? Hummm ! Empiré ? Hummm ! On pourrait sans doute dire qu’il a "empiré".

Un dossier chaud : « l’environnement ».

Le climat s’est encore détérioré. On note de plus en plus de catastrophes qui nous rappellent brutalement que le climat « change ». Notre « mère » La Terre se réchauffe. Nous en sommes à un réchauffement de 0,8°C. La « communauté internationale » (ce groupe restreint de puissant pays qui impose leur vue à la planète entière) a décidé que nous pouvions nous permettre un réchauffement d’environ 4,0°C avant de favoriser et surtout « valoriser » la décroissance.

2011 sera donc, elle aussi, comme le fut les dernières années, marquée par la détérioration de l’environnement et du climat. Ce réchauffement planétaire se fait de plus en plus sentir. Malgré cela, on vise toujours la croissance et on s’entête à "créer" de la richesse pour ceux qui sont déjà des Crésus ! Le reste de la planète peut bien suffoquer et crever, dans la religion d’économie capitaliste le veau d’or doit être adoré et sa croissance est plus importante que notre survie à tous.

En 2009, il y a eu le flagrant échec de Copenhague. Un échec, mais surtout une mise en lumière de l’absence de volonté de corriger notre système de consommation qui vise cette croissance « infinie » au détriment du réchauffement climatique et de l’épuisement exponentiel des ressources « naturelles ».

  En 2010, il y a eu Cancún. Un "succès" (sic) médiatique !

Succès médiatique pour masquer la totale absence de volonté du système capitaliste pour sauver notre environnement et nos conditions de survie. On a accepté à Cancún que La Terre, déjà plus chaude de 0,8 degré Celcius, se réchauffe encore de 3,0 degrés ! Incroyable !

Et nos médias dociles nous ont livré la « bonne nouvelle » sans soulever le moindre sourcil. On a dit qu’il y avait eu un consensus à Cancún ! Une victoire ! Les pays exploiteurs et les pays "émergents" se seraient tous entendus ! Seule la Bolivie, un pays qui, selon nos médias idéologiques, aurait eu une attitude "condamnable" ! La Bolivie aurait rechigné sur "l’entente" « historique ».

Si nos médias n’étaient pas au service de cette église économique, ils auraient titré : « Bravo la Bolivie » ! Ou encore : « Seule la Bolivie veut nous sauver »

Quelle tristesse ! Quelle tristesse de constater que la croissance passe avant la survie des générations futures !

Un constat : Nous avons vécu en 2010, beaucoup de catastrophes reliées aux changements climatiques. Il y a quelques années on disait que le Gulf Stream, ce courant chaud tenant l’Europe confortable pendant les mois hivernaux, ralentirait à cause de la masse d’eau douce injectée dans l’océan par la fonte des glaciers. Il semble que cette prévision scientifique se réalise de plus en plus. L’Europe gèle. Les aéroports sont fermés. Même la Tour Eiffel devient interdite à cause de la neige.

Ici, au Québec, nos berges le long du magnifique St-Laurent sont dévastées. L’érosion due à la hausse du niveau de la mer et à cause de la violence des tempêtes n’a jamais été si prononcée. Plusieurs citoyens ont vu des arpents en entier de leur terrain disparaître littéralement dans les flots. C’est le sort que plusieurs insulaires vivront. Il est possible que plusieurs îles voient leur superficie réduire à un point tel que des populations entières soient obligées de "déménager". Dans les années qui viennent, en plus de l’immigration due aux conflits armés, il y a aura de plus en plus de réfugiés « climatiques ».

Nul besoin d’une boule de cristal performante pour prédire que 2011 sera une autre année qui nous apportera des catastrophes climatiques inhabituelles. Nul besoin d’une boule de cristal performante pour prédire que toutes ces catastrophes ne changeront en rien la "détermination" des fidèles de l’église économique de la croissance à viser encore plus de croissance. Notre mère La Terre ne se refroidira pas ni en 2011 ni dans les années suivantes si le système de la croissance n’est pas mis à la renverse.

L’ingérence de ces pays qui s’autoproclament « communauté "internationale" ».

2010 se termine sous le signe de l’ingérence dans les affaires des pays souverains de ce que nos dociles médias appellent la « communauté "internationale" » (sic). On fait des remontrances déplacées à la Russie qui condamne un escroc et on veut imposer un Président bien précis à la Côte d’Ivoire.

2011 sera-t-elle une autre année où ladite « communauté internationale » dictera le choix des populations ?

En 2011, avec l’aide de l’outil médiatique, la « démocratie » (sic) continuera sûrement de fonctionner selon la vision de ces quelques puissants pays qui s’autoproclament « communauté internationale ».

Nos médias de masse au service de cette « communauté internationale » continueront à nous faire opiner « comme-il-le-faut ».

On continuera de nous faire « condamner » ces pays qui sont « victimes » de cette ingérence en les accusant d’être des provocateurs et des "fous". Pensons simplement à la Corée du Nord qui a subi des provocations intenses, tant militaires, qu’économiques et politiques et qui est décrite comme étant la provocatrice.

On continuera d’imposer médiatiquement à plusieurs pays le choix des candidats offert par ladite « communauté internationale ». Des choix (sic) imposés qui permettent à ceux qui exploitent ces pauvres pays de poursuivre cette exploitation source de la "croissance" des portefeuilles des quelques Crésus du monde.

La stratégie favorisant la division et par conséquent l’affaiblissement des pays fragiles sert à conserver le contrôle de ces territoires qui normalement devrait être souverain. Pensons, à Haïti, à la Côte d’Ivoire, à la Biélorussie, aux pays d’Amérique latine et aux pays d’Afrique.

Ma boule de cristal me dit que l’ingérence politique dans plusieurs Pays « souverains » demeurera intense.

Malgré tout, la pluripolarité fait son petit bonhomme de chemin et devrait continuer de s’affirmer. Cette pluripolarité prônée par le Venezuela fera contrepoids à cettedite « communauté internationale » homogène et unipolaire. Le « Sucre » (prononcez « soucré ») sera de plus en plus présent en Amérique latine et la Chine, la Russie même l’Inde trouveront le moyen d’imposer leurs politiques monétaires afin de se soustraire à la dictature du dollar US.

  La crise économique artificielle européenne mettra probablement à mal l’€uro, ce rejeton de la déréglementation douanière favorisant la mainmise mondiale sur les économies locales (ce qu’on appelle le "libre" échange).

2010, un espoir est né…

2010 aura tout de même été une année où l’espoir est devenu permis. Il n’y a qu’à voir les multiples manifestations à travers l’Europe (Grèce [1], France [2], Angleterre [3], l’Irlande [4], Belgique [5], Espagne [6], Italie [7], Allemagne [8], Portugal [9]).

« L’austérité » exigée par le FMI, la Banque Mondiale et tous ces riches fidèles de l’économie de libre-marché est rejetée par les populations. Ces injustes mesures visant à protéger les fortunes des très bien nantis en appauvrissant davantage les "utilisateurs-payeurs", de plus en plus démunis, ont pour effet d’éveiller le sens politique des citoyens.

On a suffisamment sauvé les banques et les grosses entreprises lors de la crise économique virtuelle de 2008. Les citoyens prennent maintenant la rue pour exiger que la richesse soit un peu mieux répartie et que l’on cesse de leur presser le citron.

2010 fut donc l’année d’un éveil réjouissant. 2011 servira-t-il, avec l’aide des médias, à rendormir tout ce beau monde ? Voilà une terrible question que les meilleures boules de cristal ne sauraient répondre catégoriquement.

L’aide des médias… Ce quatrième pouvoir maintenant soumis à l’autorité économique…

L’an dernier[10] ma boule de cristal me faisait dire :

« On continuera en 2010 d’avoir les deux mondes médiatiques, celui de la presse "officielle" qui nous conditionne selon la "bonne parole officielle" et celui de la presse "alternative" qui "flirte" avec le "conspirationnisme" parce qu’elle pose des questions et réfléchit.

Il faudrait qu’en 2010, les gens découvrent de plus en plus la libre pensée des médias alternatifs et se soustraient par le fait même au conditionnement médiatique que leur fait subir la presse "officielle". »

Force est de constater que le quatrième pouvoir a continué de servir les intérêts d’une clique idéologique et que l’Information objective en souffre. Le 4e pouvoir ne sert plus les citoyens et encore moins la démocratie. En 2010, l’information de masse s’est apparentée à la propagande. En 2011 nous risquons de devoir nous débrouiller avec les salutaires médias "alternatifs" ("Présents !" - exclamation involontaire et intempestive du Grand Soir - NdR) et les « Wikileaks » que nous offre encore, pour un temps, "Internet".

En 2011, les médias officiels continueront sûrement à servir le pouvoir plutôt que de servir la population et la démocratie. Il est clair que ce défunt 4e pouvoir sert le secret et l’hypocrisie. Les médias "officiels" se sont appliqués à faire le procès de Wikileaks en oubliant de scruter les documents que cette organisation nous a offerts. Quelle tristesse médiatique !

La grande victime de cette idéologie médiatique, c’est notre démocratie. C’est ainsi qu’on peut faire RÉ-élire les Bush, les Berlusconi, les Sarkozy, les Harper, les Charest, tous ces chantres du néo-libéralisme "libre-échangiste" grands profiteurs du "made in China".

2010, la guerre… 2011, encore la guerre…

Depuis 2001, c’est la guerre qui mène le monde. C’est la guerre qui mène l’économie. C’est là où vont une importante partie de nos impôts !

Les guerres d’occupation (Irak, Afghanistan)… des milliards dépensés CHAQUE JOUR pour l’armement. Ce fameux prix Nobel de la Paix 2009 s’est avéré être un chef militaire aussi belliqueux que son prédécesseur. 2010, aura été une autre année de désastre humain.

  2011 sera sans aucun doute une continuité guerrière. Du sang et des morts pour 2011. On continuera, en utilisant les dociles médias, à nous insensibiliser et à nous faire accepter ces atrocités.

Ce 4e pouvoir qui ne joue plus du tout son rôle… C’est lui qui avait mis fin à la guerre du Vietnam. Comme l’observe une étude de l’Union Européenne de Radio-Télévision en 2003 (« Les médias dans la guerre » [11]) : "la guerre du Vietnam a été le premier conflit majeur de l’époque moderne à être couvert par les médias sans aucune forme de censure." (Une observation de M. Morand Fachot du service des communications de l’Union Européenne de Radio-Télévision.)

Au tournant des années 70, c’était du journalisme à l’état pur. On désirait « informer » les gens sur ce qui se passait au Vietnam ou dans les magouilles du gouvernement (Watergate). De nos jours, nos journalistes semblent embrigadés (embedded) et ne rechignent pas du tout à se faire les perroquets de la propagande de "nos" armées ou de nos "élus-es" au pouvoir

La première victime des guerres : la Vérité (l’Information).

Nos médias de masse nous baignent dans la propagande. On condamne sans soulever l’ombre d’un doute (pensons encore à la Corée du Nord) et on fait accepter les attaques militaires pour mettre au pas les pays réticents à adopter la vision de l’économie mondiale dirigée par le FMI et l’OMC ou recelant des richesses naturelles à exploiter.

Malheureusement, 2011 sera encore une fois sous le signe du subtil lavage de cerveau visant à maintenir la léthargie des populations et à contenir leurs réactions face aux injustices, aux inégalités et aux dérives anti-démocratiques.

On nous obligera à voir le monde comme s’il était une bande dessinée où il y a des tricheurs et des justiciers. Ces justiciers (sic) qui déterminent qui trichent et qui imposent leurs angéliques présidents aux populations. On a délogé Allende, on a délogé Aristide, on a délogé Zelaya. On a tenté de déloger Chávez (en 2002) et Correa (en 2010).

On aimerait déloger Loukachenko, on aimerait déloger Gbagbo ou Mugabe, ou Kadhafi ou El Béchir ou Kagamé ou Chávez ou Correa ou Ortega ou Morales ou Castro ou Fernandez ou Lugo ou Mujica ou Poutine ou Kim Jong-Un ou Ahmadinejad ou tous ceux qui ne coopèrent pas avec l’empire du libre-échange.

2011… pour le Canada, c’était censé être l’année du retrait des troupes de l’Afghanistan !

Eh non ! En 2011 l’occupation de l’Afghanistan se poursuivra et nos militaires canadiens, mis au service de l’empire, continueront de donner leur vie pour servir ces intérêts cachés. (Jusqu’ici, 154 jeunes Canadiens ont été sacrifiés pour cette cause peu reluisante)

En 2011, malgré la désapprobation totale des populations, la honteuse occupation afghane se poursuivra. Les bombes sur lesquelles nos jeunes soldats se feront tués continueront sûrement d’être « ARTISANALES ».

Lorsqu’on dira aux nouvelles : « Un soldat de l’OTAN est mort après avoir marché sur une bombe », et qu’on « oubliera » de souligner l’artisanat des résistants afghans, peut-être que ce sera le signe que la propagande militaire deviendra moins effective dans nos médias de masse et que ceux-ci reprennent un peu de leur sens journalistique réel.

En résumé, ma boule de cristal me dit que 2011 sera marqué par les catastrophes reliées aux changements climatiques.

Changements climatiques dus au réchauffement planétaire conséquence de la surconsommation nécessaire pour la divine "croissance" économique illimitée.

2011 sera aussi malheureusement marqué par le sang et la souffrance qu’engendrent les guerres. Mais, il faut tout de même espérer que ces faucons malades ne réussiront pas à mettre à feu et à sang l’Iran ou la Corée.

Et nous continuerons, en 2011, d’être les victimes de cette propagande médiatique qui vise à aiguiller catégoriquement notre opinion plutôt qu’à bien nous informer.

Bonne Année 2011

Je vous souhaite de l’amour et bien sûr la plus grande richesse qui soit, la santé.
Je vous souhaite aussi le paradis « avant » la fin de vos jours (parce qu’après… qui sait ?).

Salutations,

Serge Charbonneau, Québec

[1] Grèves et manifestations en Grèce contre les mesures d’austérité http://www.liberation.fr/economie/0...

Austérité en Europe : manifestation violente en Grèce et ailleurs http://www.lepoint.fr/monde/austeri...

Grèce : nouvelle manifestation à Athènes http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...

[2] France : De 825.000 à près de trois millions de manifestants http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...

Les plus grandes manifestations en France depuis quinze ans http://www.lepoint.fr/economie/les-...

[3] Les Anglais se réveillent face à l’austérité http://www.marianne2.fr/Les-Anglais...

Royaume-Uni : la jeunesse manifeste contre l’austérité http://www.tv5.org/cms/chaine-franc...

Photos des manifestations contre l’austérité en Europe http://www.penseelibre.fr/photos-de...

[4] Irlande : Manifestation contre le plan d’austérité. http://www.20min.ch/ro/news/monde/s...

Crise irlandaise : manifestation contre les mesures d’austérité http://french.news.cn/societe/2010-...

[5] Bruxelles : L’austérité mise à mal http://www.lejdd.fr/International/U...

Grève européenne à Bruxelles contre l’austérité http://www.latribune.fr/actualites/...

[6] Les Espagnols manifestent contre la cure d’austérité préparée par Zapatero http://www.france24.com/fr/20101218...

[7] Italie : grève générale contre l’austérité, des milliers de manifestants http://www.lexpress.fr/actualites/1...

[8] Manifestations en Italie et en Allemagne contre la rigueur http://www.lefigaro.fr/conjoncture/...

[9] Portugal : manifestation contre la politique d’austérité du gouvernement http://www.lemonde.fr/europe/articl...

Portugal : manifestations contre le plan de rigueur http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...

[10] L’heure des boules de cristal (2010) (Les prédictions… mais surtout un regard sur le passé http://www.legrandsoir.info/L-heure...

[11] Dossier de l’UER « Les médias dans la guerre » http://www.ebu.ch/CMSimages/fr/onli...

URL de cet article 12369
http://www.legrandsoir.info/2010-finit-2011-commence.html  

 

Tags : bilan 2010
Category : MONDE D'AUJOURD'HUI | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |