Un Incendie à la sûreté de wilaya d’Alger détruit des dossiers de corruption » terres d'islam | Bloguez.com

 Un Incendie à la sûreté de wilaya d’Alger détruit des dossiers de corruption

10/3/2010

Un incendie à la sûreté de wilaya d'Alger détruit des dossiers de corruption

Des dossiers détruits concernent des affaires qu’Ali Tounsi avait soumises aux enquêtes ces dix dernières années. • Les services de la protection civile ont sauvé 2500 dossiers. . et le procureur de la république ordonne l’ouverture d’une enquête.

Les services des archives de la sûreté de wilaya d’Alger a fait l’objet d’un terrible incendie jeudi  dernier détruisant une grande partie des dossiers juridiques relatifs à des affaires de corruption sur lesquels la police judiciaires était en train d’enquêter depuis ces dernières années sur ordre de l’ancien directeur général de la sûreté nationale, le Colonel Ali Tounsi.

Selon des sources concordantes, l’incendie se serait déclaré jeudi à midi mais tenu secret dans le but d’éviter qu’il soit médiatisé. Il a touché plus de 3000 dossiers de justices, totalement détruits par le feu, alors que deux mille cinq cent autres dossiers ont pu être sauvés grâce à l’intervention rapide des services de la protection civile qui ont réussi à éteindre le feu rapidement.

Les mêmes sources ajoutent qu’une enquête judiciaires à été ouverte sur ordre du procureur de la république, près le tribunal de Sidi M’hamed pour connaître les conditions et causes de cet incident ainsi que pour déterminer si l’incendie n’était pas un acte criminel, surtout que beaucoup de signes laissent croire que c’est le cas et l’objectif n’est autre que de détruire des preuves.

Concernant ces dossier, nos sources ont fait savoir que ceux-ci, au nombre de trois mille, concernent des enquêtes de la police judiciaire dans des affaires de corruption, que le défunt Colonel Ali Tounsi avait ordonné pendant les dix dernières années. Des enquêtes classées, d’autres toujours en cours en plus d’autres dossier relatifs aux PV d'audience dans des affaires épineuses de corruption.

Les dossiers détruits concernent généralement des affaires en cours de procédure par les services de la police judiciaire du temps où le commissaire divisionnaire Abdelaziz Affani était responsable de la police judiciaire à Alger. Les dossiers détruits ne concernent pas uniquement les enquêtes ouvertes par la police judiciaires de la sûreté d’Alger mais aussi les enquêtes ouvertes sur ordre de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN),  qui  sont généralement menées par les services de la police judiciaires de la sûreté d’Alger vu que la DGSN ne possède pas de dispositifs d’enquête hormis les dépassements des agents de police et surtout après la dissolution de l’office de lutte contre le crime organisé de Châteauneuf.

Selon des sources bien informées du sujet, vu la sensibilité des dossiers détruits ainsi que ceux sauvés, le site touché par cet incendie représente la boîte noire des cercles de la corruption en Algérie, étant donné que toutes les preuves et les documents qui impliquent les personnes dans ces affaires se trouvaient au service des archives de la sûreté d’Alger. Cela laisse croire qu’il y a une intention criminelle derrière cet incident.

Cet incendie survient quelques jours après l’assassinat du Colonel Ali Tounsi pour des raisons encore inconnues. Ce laps de temps court entre l’incendie et l’assassinat du colonel Ali Tounsi ouvre la voie beaucoup de questions et d'interprétations, surtout que le défunt Colonel était derrière l’ouverture des enquêtes dans la majorité des dossiers qui ont été détruits dans l’incendie.

Source: Ennahar Online

 

Category : CORRUPTION EN ALGERIE - 1 | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |